Notre site officiel

Actualité de Régie immobilière Fiducia

Les dernières nouvelles de l'agence

Quel prix au mètre carré à Lyon et dans le Rhône ?

22 octobre 2021

Acheter un bien immobilier à Lyon intra-muros revient à dépenser 5 510€/m²(1), en moyenne. La capitale des Gaules reste ainsi la troisième ville la plus chère de France et monte sur la première marche du podium national en ce qui concerne la hausse des prix : +3,9% sur douze mois(2), une augmentation marquée actuellement par un ralentissement après que les prix aient grimpé en flèche au premier semestre 2021. Mais regardons un peu plus en détails, la Régie immobilière Fiducia à Lyon spécialiste du marché de l’immobilier lyonnais vous apporte quelques éclairages utiles…

Ces arrondissements de Lyon où le prix de l’immobilier a flambé

Les situations restent logiquement très différentes d’un arrondissement à l’autre, et même d’un quartier à l’autre, avec plus de 2 500€ d’écart, toujours au mètre carré, entre le deuxième et le neuvième. Sur la Presqu’île entre Bellecour et Les Cordeliers, comme dans le quartier de Confluence, devenir propriétaire d’un logement revient à débourser plus de 6 700€/m², et il en va de même dans certains quartiers du 6e arrondissement, le seul, néanmoins à observer une baisse des prix. On pense, notamment, au verdoyant et paisible quartier des Brotteaux, très apprécié des familles, au boulevard des Belges ou encore à la Cité internationale.

Au premier semestre 2021, la hausse des prix de l’immobilier est cependant restée contenue (+3,1%) dans le 6e arrondissement, alors que ceux-ci s’enflammaient dans le 1er arrondissement, et donc le centre-ville, et le deuxième à plus de 10% d’augmentation sur un an. Le record du début d’année est en réalité détenu par le 5e arrondissement : +14,4% du côté du Vieux Lyon, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, ou de la colline de Fourvière.

Bien qu’également en augmentation, les prix de l’immobilier à Lyon restent les plus intéressants dans les 8e et 9e arrondissements, au nord-ouest et au sud-est de la ville donc. Il faut logiquement s’éloigner de l’hypercentre pour trouver des logements plus abordables, mais l’on peut aussi noter que de nombreux quartiers sont en cours de mutation urbaine et séduisent de plus en plus ceux souhaitent réaliser un achat dans le neuf.

Quels prix dans les villes voisines de Lyon ?

L’attractivité de Lyon ne se dément pas. Mais au-delà de la ville au cœur de la métropole, l’efficacité des transports en commun lyonnais, entre métros, tramways et bus, permet aussi aux acheteurs de s’excentrer. Certaines communes de la « première couronne » restent chères, en particulier dans l’Est-lyonnais, à l’instar de Sainte-Foy-lès-Lyon (3891€/m² en moyenne pour un appartement, 6561€ pour une maison(3)) et Tassin-la-Demi-Lune (4378€/m² pour un appartement, 6104€ pour une maison).

Mais le métro – notamment – arrive aussi à Vaulx-en-Velin, Bron ou Vénissieux. Dans ces villes voisines de Lyon, la moyenne des prix est plus basse, respectivement 2 407€, 3 156€ et 2 685€ du mètre carré. Là encore une distinction s’impose entre les quartiers et mieux vaut faire appel à des experts qui sauront vous conseiller sur le meilleur rapport qualité/prix, en particulier si votre objectif est d’investir dans l’immobilier. D’une manière générale, on peut noter que les communes du nord et de l’ouest lyonnais sont plus chères que celles du sud et de l’est.

S’éloigner de Lyon ne coûte pas forcément moins cher

Mais qu’en est-il si l’on considère l’ensemble de la Métropole de Lyon (59 communes), voire même du département ? À quelques exceptions près comme Genas, la courbe des prix de l’immobilier dans le Rhône suit la même trajectoire. Cependant, l’écart de prix se fait moins sensible au sud-est au fur et à mesure que l’on s’éloigne de Lyon. Acheter un bien dans des communes comme Saint-Pierre-de-Chandieu, Vernaison ou Communay revient même plus cher qu’à Pierre-Bénite, Saint-Fons ou Feyzin, plus proches de Lyon – et mieux desservies. Le calme et la rareté se paient, à plus forte raison lorsque l’on est à la recherche d’une maison (4111€/m² à Communay).

Si l’on considère l’ensemble du département du Rhône, le marché de l’immobilier est par ailleurs resté stable en 2021 (+0,3% sur un an(3)). Le prix moyen d’un appartement se monte à 4138€/m², celui d’une maison à 3998€. Mais il s’agit bien d’une moyenne au vu des disparités observées.

Quant aux communes du Rhône où l’immobilier est le moins cher, on les trouve en réalité dans les Monts du Lyonnais, au-dessus de Tarare. Avec des maisons en vente à moins de 1500€/m², les amateurs de petits villages, et de grands espaces trouvent ici leur bonheur. Inconvénient majeur, l’indispensable voiture pour tout déplacement. Au prix actuel de l’essence, mieux vaut calculer deux fois !

Articles récents